1000 taxis en plus à Paris aux heures de pointe

le
0
Le gouvernement annonce l'attribution de nouvelles licences à Paris et en petite couronne pour endiguer la pénurie de taxis lorsque la demande est plus forte.

«A l'heure où l'on fait marche arrière sur le travail en soirée et le week-end dans la grande distribution, on voudrait obliger les taxis à travailler sur ces heures là...», s'insurge Christian Delomel, président de la CSAT (Chambre syndicale des artisans du taxi). Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, et Sylvia Pinel, ministre du Commerce, ont en effet annoncé l'octroi de 1000 nouvelles licences de taxis pour Paris et la petite couronne sur les 17.500 existantes. En échange, les nouveaux taxis devront s'engager à circuler lorsque la demande de transport est la plus difficile à satisfaire, notamment la nuit, le vendredi et le samedi.

Et c'est là que le bât blesse selon le représentant des artisans taxis parisiens: «On ne peut pas obliger les taxis à travailler le soir ou le week-end. Il est p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant