100 000 dollars pour protéger le fils de Trump en voyage d'affaires

le
0
Le milliardaire américain a confié les rênes de son entreprise à son fils après son élection.
Le milliardaire américain a confié les rênes de son entreprise à son fils après son élection.

L'argent public fait également l'actualité outre-Atlantique. En cause : le fils du nouveau président des Etats-Unis Eric Trump aurait effectué un voyage d'affaires sous haute protection? au frais des citoyens américains, a dénoncé le Washington Post

vendredi. Le fils du président, qui a repris l'entreprise Trump Organization avec l'un de ses frères depuis l'élection de leur père, s'est déplacé en Uruguay début janvier, avant l'investiture de Donald Trump. Lors de ce voyage d'affaires, il était accompagné d'agents des Services secrets et de l'ambassade des Etats-Unis, logés et nourris pour un total de près de 100 000 dollars, puisés dans les caisses publiques.

Le voyage à destination de Punta del Esta a duré deux jours et trois nuits, selon le quotidien américain. Au programme : rencontres professionnelles, visite de chantiers mais aussi soirée privée et accueil en grande pompe. Sur la facture réglée par le Département d'Etat, l'équivalent de notre ministère des Affaires étrangères, la part des Services secrets serait de 88 320 dollars, celle de l'ambassade s'élève à 9 510 dollars. L'institution publique n'a pas souhaité commenter auprès du Washington Post.

Conflit d'intérêt

La protection rapprochée des membres de la famille du président est autorisée depuis 1971 par le Congrès américain. « La question de la date, du lieu ou du prix que cela va...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant