10 hôtels révélés au cinéma

le
0
Le Park Hyatt Hotel de Tokyo a vu l'éclosion d'une star, Scarlett Johansson, et la confirmation de tout le talent de Bill Murray, dans 'Lost in Translation'. Hyatt
Le Park Hyatt Hotel de Tokyo a vu l'éclosion d'une star, Scarlett Johansson, et la confirmation de tout le talent de Bill Murray, dans 'Lost in Translation'. Hyatt

(Relaxnews) - Qu'il s'agisse du Regina à Paris, du Park Hyatt de Tokyo ou encore du Bellagio de Las Vegas, tous ces hôtels ont été le théâtre de films cultes. Les tournages de "La mémoire dans la peau", "Lost in translation" et "Ocean's Eleven" ont contribué à la notoriété de ces établissements haut de gamme à travers le monde. Le Grand Hôtel de Cabourg, le Giraffe de New York, le Fontainebleau de Miami, le Pupp en République Tchèque, le Taj Lake Palace en Inde, le Chateau Marmont et le Beverly Wilshire de Los Angeles ont également connu leur moment de gloire grâce au 7e art. Découvrez à quelles occasions.

Park Hyatt Tokyo et Chateau Marmont

Lorsque la réalisatrice américaine Sofia Coppola s'est lancée dans la réalisation de son premier long-métrage, "Lost in Translation" sorti en 2003, c'est au Park Hyatt de Tokyo qu'elle a posé sa caméra. Situé dans une tour de 235 mètres, l'établissement haut de gamme (5 étoiles) est réparti sur les quatorze derniers étages du gratte-ciel. Sept ans plus tard, elle remet les pieds dans un hôtel réputé : Chateau Marmont à Los Angeles et accouche de "Somewhere". L'établissement, qui a vu défilé de nombreuses personnalités depuis son ouverture en 1929, reste un lieu cher de la réalisatrice.

Sites : tokyo.park.hyatt.com

www.chateaumarmont.com

Le Grand Hôtel Cabourg

Plusieurs scènes du film "Coco avant Chanel" (2009) d'Anne Fontaine ont été tournées en Normandie. Pendant dix jours, l'équipe a arpenté la région, allant à Trouville-sur-Mer ou du côté de Longues-sur-Mer. Pour les besoins du scénario, la réalisatrice s'était mis en quête d'un hôtel de luxe en bord de mer et a finalement porté son choix sur un établissement réputé de Cabourg : le Grand Hôtel. Une chambre a d'ailleurs été spécialement rénovée pour l'occasion. Sur grand écran, la comédienne française Audrey Tautou qui incarne la célèbre styliste, déambule dans cet écrin, qui avait eu les faveurs de l'écrivain Marcel Proust. L'atout majeur du lieu : ses 70 chambres donnent sur la mer ou les jardins fleuris de la propriété.

Site : www.accorhotels.com/fr/

Bellagio

A Las Vegas, l'un des hôtels les plus réputés n'est autre que le Bellagio, notamment grâce à ses fontaines extérieures. Chaque jour, les passants sont invités à découvrir un spectacle gratuit de quinze à trente minutes mêlant eau, son et lumière. Les jets d'eau se dandinent au rythme de musiques classiques, d'opéras mais aussi de mélodies des meilleures comédies musicales de Broadway, à New York. L'extravagance du lieu n'a pas échappé aux scénaristes hollywoodiens qui ne manquent pas d'en faire la promotion dans leurs films. De "Ocean's Eleven" (2002) à "Very Bad Trip" (2009), ces derniers participent à faire du Bellagio et de son casino une adresse incontournable de la ville du pêché.

Site : www.bellagio.com/fr/

Giraffe

Lorsque la journaliste Carrie Bradshaw, campée par l'actrice américaine Sarah Jessica Parker, se faufile chez son grand amour Mister Big, elle se rend à l'hôtel Giraffe sur Park Avenue. Dans le premier volet de la saga cinématographique "Sex and the City", l'appartement que celui-ci occupe est en réalité l'une des loges de ce luxueux établissement d'inspiration Art Moderne niché au coeur de Manhattan.

Site : www.hotelgiraffe.com

Hôtel Fontainebleau

Dans le mythique "Scarface" de Brian de Palma (1983), le comédien américain Al Pacino joue les gros bras à l'hôtel Fontainebleau de Miami, en Floride. Cet établissement, qui comprend 1.500 chambres, avait également attiré l'attention des producteurs de Bodyguard en 1992. Pour les besoins du film, la diva américaine Whitney Houston et l'acteur Kevin Costner ont tourné plusieurs scènes dans cet hôtel construit en 1954 que l'on doit à l'architecte Morris Lapidus. Celui-ci a signé plusieurs réalisations qui ont contribué à dessiner le visage de la cité américaine.

Site : www.fontainebleau.com

Grandhotel Pupp

Si l'agent britannique James Bond, alias Daniel Craig, se retrouve à l'Hôtel Splendide, au Monténégro dans "Casino Royal" (2006), en réalité, c'est bien au Grandhotel Pupp, en République Tchèque qu'ont été tournées ces scènes. La bâtisse du 18e siècle, située précisément à Karlovy Vary, comprend aussi bien des chambres contemporaines et design, que décorées dans un style traditionnel.

Site : www.pupp.cz/fr/

Hôtel Beverly Wilshire

A la fin des années 1980, la comédienne Julia Roberts et l'acteur Richard Gere forment un duo étonnant au cinéma dans le film "Pretty Woman". L'action se déroule à Los Angeles et notamment à l'hôtel Four Seasons Beverly Wilshire, à deux pas de Rodeo Drive. C'est ici que occupe une suite de l'établissement, située au dernier étage offrant une incroyable vue ur la ville.

Site : www.fourseasons.com/beverlywilshire/

Taj Lake Palace

Dans un palais de marbre blanc d'Udaipur du 18e siècle s'élève l'hôtel de luxe Taj Lake Palace qui a servi de décor pour des scènes du James Bond "Octopussy" en 1983. Le monument qui repose au milieu du lac Pichola, a séduit de multiples personnalités : Angelina Jolie, Brad Pitt ou encore Nicole Kidman. Le coucher du soleil sur le lac est, dit-on, un merveilleux spectacle.

Site : www.tajhotels.com

Le Regina

Alors que l'hôtel 4 étoiles Regina à Paris avait d'ores et déjà séduit le cinéaste français Luc Besson pour son film mythique "Nikita" en 1990, l'établissement au décor Art Nouveau a également fait les beaux jours de l'Américain Doug Liman pour "La mémoire dans la peau" en 2002. Pour ce long-métrage, le réalisateur a confié le rôle principal de Jason Bourne à son compatriote Matt Damon qui s'est offert une visite à pas de course dans les rues de la capitale. Les visiteurs suivent donc ses traces aussi bien dans cet hôtel ouvert en 1900 à l'occasion de l'Exposition universelle, que sur le pont des Arts, le quai des Tournelles, l'Hôtel de la Paix ou encore place du marché Sainte-Catherine. Le Regina a depuis accueilli Les Femmes de l'ombre (2008) du Français Jean-Paul Salomé ainsi que Chéri (2009) du Britannique Stephen Frears.

Site : www.regina-hotel.com/fr

ab/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant