10 choses à savoir sur les étudiants cherchant un logement à Paris

le
2

Après avoir épluché 15.000 profils de locataires, le site spécialisé Locat’me dresse un portrait-robot des étudiants se prêtant à l’exercice délicat de la recherche d’un logement à Paris. Voici les enseignements à retenir.

La start-up Locat’me, site de mise en relation entre propriétaires et locataires, vient de réaliser une étude dressant un intéressant tableau du profil et des attentes des jeunes à la recherche d’un logement à Paris pour leurs études.

1. Les colocataires plus présents que les couplesSi les personnes seules constituent sans grande surprise le profil le plus courant des locataires (49%) ,la colocation ne cesse de progresser si bien que les colocataires sont bien plus présents que les couples (29% contre 22%).

2. Surtout des célibatairesJeunesse du public concerné oblige, les célibataires constituent l’écrasante majorité du panel: 81% des locataires étudiants contre 14% qui vivent en concubinage et 2% qui sont mariés (sans oublier les 3% de sondés qui ont opté pour la rubrique autre).

3. Un appartement plutôt qu’un studioEh non, ce n’est pas le studio qui constitue le type de bien majoritairement recherché. À raison de 40% des demandes, il est largement dépassé par les autres formats d’appartement (58%) tandis que 2% des sondés avouent rechercher en toute simplicité une maison.

4. Le 2 pièces est roiSi le studio étudiant ne fait pas rêver, il faut tout de même se confronter aux dures réalités et se contenter d’un 2 pièces pour 69% de ceux qui ne veulent pas d’un studio. Le 3 pièces, quant à lui, est recherché par 24% des personnes ayant répondu tandis que 7% d’entre elles sont sur la piste d’un 4 pièces.

5. Le 15e arrondissement au firmamentPlus encore que le très bobo 11e arrondissement (deuxième du classement), les sondés ont élu le plus familial 15e arrondissement comme leur quartier le plus recherché. Il est vrai que le plus vaste arrondissement de la capitale est aussi celui qui offre le plus de choix. Quant à la médaille de bronze, c’est le 13e arrondissement abritant notamment le campus de Tolbiac, qui la décroche.

6. Le meublé séduit plus du tiers des locatairesTout sauf négligeable, la location en meublé. Elle pèse selon ce sondage 37% de la demande contre 63% pour des logements vides.

7. Un loyer compris entre 400 et 800 eurosS’il est assez illusoire de se loger à Paris pour moins de 400 euros (budget déclaré par 6% des sondés), une très large majorité des étudiants (58%) doit se débrouiller avec une enveloppe mensuelle de 400 à 800 euros pour se loger. Au-delà, 23% des personnes interrogées déclarent disposer de 800 à 1200 euros et même plus de 1200 euros pour 12% des sondés.

8. Il faut souvent se contenter de moins de 20 m²Au vu des budgets disponibles et des tarifs pratiqués à Paris, 48% des sondés doivent se contenter d’une surface comprise entre 9 et 20 m². Les mieux lotis sont 23 % à viser entre 20 et 30 m² et même 29% à tabler sur plus de 30 m².

9. Compter de 15 jours à 3 mois pour trouverLes champions de la recherche de dernière minute qui trouvent leur toit en moins de 15 jours représenteraient encore le quart des recherches à en croire ce sondage. Mais les durées les plus courantes nécessaires avant d’emménager restent comprises entre 15 jours et 1 mois (30%) et plus encore entre 1 et 3 mois (33%). Pour 12% des sondés, cette épuisante chasse au logement prendrait même plus de 3 mois.

10. Pour le garant, voyez mes parentsLes sondés sont seulement 31% à déclarer avoir un garant pour leur loyer. Sans grande surprise, il s’agit des parents dans la quasi-totalité des cas (91%) contre 3% qui ont recours à un ami, 1% à la caution d’un employeur ou d’une banque et 5% qui trouvent cette garantie ailleurs.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.