10 biotechs et medtechs au banc d'essai

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - La Bourse va-t-elle devenir un incubateur géant pour les start-up de santé?? Qua­­torze sociétés de biotechnologie ou d'équipements médicaux y ont fait leur entrée en un peu plus d'un an. C'est une exception française?: depuis janvier, sur les dix introductions du secteur en Europe, neuf ont eu lieu à Paris.  

Cet engouement a d'abord une explication peu flatteuse?: la faiblesse du capital-in­vestissement. Sociétés de recherche et développement en pertes chroni­ques, les «biotechs» et les «med­techs» ont besoin d'investisseurs. «En France, les fonds d'amorçage ne manquent pas. Mais pour l'étape suivante ??le capital-investissement et ses «tickets» à plusieurs millions d'euros?? il n'y a plus beaucoup d'acteurs», nous explique le dirigeant d'une société cotée.  

Un constat partagé par Pierre-Olivier Goineau, président de France Biotech, l'association professionnelle du secteur : «Le nombre de capitaux-investisseurs spécialisés dans les biotechs a été divisé par deux en France depuis la crise de 2009.» Beaucoup de sociétés sont donc obligées de passer directement par la case «Bourse», en principe la dernière étape d'un cycle de financement.

Mais des facteurs plus positifs expliquent également cet essor boursier. «Embryonnaire il y a dix ans, le secteur des start-up de santé est aujourd'hui dans l'adolescence», estime Lionel Labourdette, analyste financier chez Kepler Cheuvreux.

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant