10 ans après la mort d'Arafat, l'impossible entente entre Palestiniens

le
0
10 ans après la mort d'Arafat, l'impossible entente entre Palestiniens
10 ans après la mort d'Arafat, l'impossible entente entre Palestiniens

Comment trouver un accord avec Israël et la communauté internationale lorsque la Palestine elle-même est coupée en deux ? Dix ans jour pour jour après la mort du leader Yasser Arafat, à qui les Cisjordaniens rendent hommage depuis mardi matin, le Fatah et le Hamas, les deux organisations politiques majoritaires des territoires palestiniens, sont très loin de s'entendre. 

Vendredi dernier, une dizaine de tirs proférés par le Hamas auraient touché des biens des cadres dirigeants du Fatah dans la bande de Gaza. Des faits dénoncés mardi par Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne mais réfutés par le Hamas. Le 24 septembre dernier, à la sortie de 50 jours de guerre entre l'armée israélienne et le Hamas dans la bande de Gaza, les deux partis palestiniens évoquaient pourtant le retour d'un gouvernement d'union au sein de l'enclave du bord de la Méditerranée. 

Pas d'hommage à Arafat dans la bande de Gaza

Mahmoud Abbas, successeur légitime de Yasser Arafat, a même accusé le Hamas de «saboter et de détruire» la réconciliation palestinienne. «Ceux qui ont perpétré les explosions à Gaza sont les dirigeants du Hamas, et ils sont responsables», a lancé le président de l'Autorité palestinienne lors d'un discours à Ramallah. Il a dénoncé des actions pour «saboter et détruire le projet national palestinien». 

Une accusation à laquelle le Hamas a immédiatement répondu en évoquant les «mensonges et insultes» du président Mahmoud Abbas. L'ambiance est telle que Yasser Arafat, fondateur du Fatah, n'a droit à aucun hommage au sein de la bande de Gaza mardi. 

Le conflit entre les deux branches politiques palestiniennes avait débuté après la victoire du Hamas aux élections législatives en 2006. L'opposition, parfois armée, avait aboutie à la scission de l'Autorité Palestinienne en deux régimes politiques distincts, le Fatah leader en Cisjordanie et le Hamas dans la bande de Gaza. Après ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant