10.000 régularisations de sans-papiers de plus en 2013

le
3
10.000 RÉGULARISATIONS DE SANS-PAPIERS DE PLUS EN 2013
10.000 RÉGULARISATIONS DE SANS-PAPIERS DE PLUS EN 2013

PARIS (Reuters) - Dix mille sans-papiers supplémentaires seront régularisés en 2013 par rapport à 2012 en raison de l'application de nouveaux critères depuis une circulaire du 28 novembre 2012, a annoncé mardi le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

Depuis décembre 2012, "16.600 personnes ont été régularisées au titre de cette circulaire", a-t-il précisé lors d'une audition devant la commission des Finances de l'Assemblée sur les crédits de la mission Immigration.

"On peut prévoir 10.000 régularisations supplémentaires", en 2013, a ajouté Manuel Valls, qui a évoqué une "hausse conjoncturelle".

Le texte de 2012 clarifie les critères de régularisation, par rapport au précédent gouvernement de droite, notamment la présence des familles depuis cinq ans et la scolarisation des enfants depuis trois ans.

En 2012, 36.000 personnes ont obtenu la régularisation de leur situation.

Lors de la mise en oeuvre de nouveaux critères, Manuel Valls avait estimé que la circulaire entraînerait sans doute une "augmentation ponctuelle", mais pas de régularisation massive comme en 1981 ou 1997.

Emile Picy et Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le mardi 5 nov 2013 à 21:21

    Cela fait 10.000 parasites de plus à 23.000 €uros par association (speudo Couple) .On ne compte pas toutes les autre AIDES.Ce qui doit faire 2,3 MIlliards supplémentaire par an Ade vitae eternam.L'année prochaine ,c'est encore du pareil au même ...Pas un copec pour l'industrie.Il est logique que les entreprises ferment .GRASDOUX ne les aime pas et elle ne rapportent plus de bulletins de vote...

  • M7403983 le mardi 5 nov 2013 à 21:02

    Que du bonheur pour tous !! Vive les circulaires Vals !!

  • er3dw le mardi 5 nov 2013 à 20:58

    pas étonant que les impots flambent quand il faut payer des milliers de gens que l'on ne sait quoi faire et qui parfois nous empoisonnent la vie par leur délinquance