10.000 euros de dommages et intérêts pour Valérie Trierweiler

le
1

Les auteurs et la maison d'édition de l'ouvrage "La Frondeuse" ont été condamnés mercredi à verser solidairement 10.000 euros de dommages et intérêts à Valérie Trierweiler pour atteinte à la vie privée. Une "très bonne décision" pour l'avocate de la Première dame. Durée: 01:12

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le mardi 17 sept 2013 à 20:27

    non imposable!!!!!