1 500m nage libre (finale) : Mais où était passé Sun Yang ?

le
0
1 500m nage libre (finale) : Mais où était passé Sun Yang ?
1 500m nage libre (finale) : Mais où était passé Sun Yang ?

La finale 1 500m nage libre, dimanche à Kazan, s'est disputée sans Sun Yang. Le Chinois, sacré sur 400m et 800m lors de ces Mondiaux et élu meilleur nageur de la compétition, a déclaré forfait à la toute dernière minute sans fournir d'explication.

Mais où était passé Sun Yang ? C’est la question que s’est posée toute la Kazan Arena, dimanche aux alentours de 17h20 lors du départ du 1 500m nage libre. Dans le couloir droit, que le Chinois aurait dû occuper lors de cette finale, il n’y avait personne, les officiels n’ayant pas eu le temps de prévoir un remplaçant à temps. Il faut dire que Sun Yang, encore présent sur place une heure et demi avant pour s’entraîner, a déclaré forfait en toute dernière minute. Une désertion incompréhensible du champion olympique, champion du monde et recordman du monde sur la distance d’autant que des panneaux flashy « Go Sun ! » avaient été disposés un peu partout autour du bassin, dans la mesure où le Chinois s’apprêtait à être désigné meilleur nageur de ces Mondiaux.

Toutefois, compte tenu de l’absence sans aucune explication de la part du nageur de Sun Yang, les officiels auraient pu revenir sur leur décision et remettre le trophée de meilleur nageur de ces Championnats du monde à un autre héros de la semaine. Ce qu'ils n'ont finalement pas fait. Selon la version officieuse, Sun Yang (23 ans), qui ne s’est pas présenté dans la chambre d’appel, pourrait avoir voulu marquer un signe fort de contestation contre les fortes suspicions qui ont entouré les deux médailles d’or du Chinois, suspendu il y a un an après avoir été contrôlé positif. Mais il se murmurait également que le champion chinois avait été victime d'un problème cardiaque quelques minutes seulement avant le départ de la course. Autres rumeurs : un échange de coups avec une nageuse brésilienne ou encore une prise de becs avec son propre entraîneur.

Vainqueur de ce 1 500m nage libre en 14’39’’67, Gregorio Paltrinieri se demandait lui aussi encore après la course pourquoi Sun Yang n’y avait finalement pas participé. Un vrai mystère. «  Nous étions dans la chambre d’appel et nous nous demandions : ‘’Où est Sun Yang ? Pourquoi n’est-il pas là ? Cela a été un vrai problème, ainsi que pour tous les concurrents, car je m’attendais à concourir face à lui. En rigolant, on s’est dit qu’il avait peut-être peur de nous affronter (rires). » Les organisateurs ont dû accueillir l’absence de Sun Yang avec beaucoup moins d’humour.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant