1,5 million de femmes poursuivent Wal-Mart

le
0
La Cour suprême américaine a accepté d'examiner au printemps prochain la plainte en nom collectif représentant 1,5 million d'employées et anciennes employées du géant de la distribution. Elles accusent le groupe de discrimination sexuelle.

La Cour suprême des Etats-Unis va examiner la validité de la plus grosse plainte en nom collectif de l'histoire du pays déposée à l'encontre du géant de la distribution Wal-Mart. Pas moins de 1,5 million de femmes sont concernées par cette plainte contre leur ancien ou actuel employeur qu'elles accusent de discrimination sexuelle.

A l'origine de cette plainte record, sept employées du groupe ont porté l'affaire devant la justice en 2001, estimant «être payées moins que les hommes à des postes comparables, en dépit d'une meilleure notation et d'une plus grande ancienneté». En 2007, un juge fédéral les a autorisé à représenter en leur nom toutes les femmes employées de Wal-Mart depuis décembre 1998, soit environ 1,5 million de personnes. La décision a été confirmée en avril dernier par la cour d'appel de San Francisco dans une décision très serrée à 6 voix contre 5. Mais Wal-Mart continue de contester cette plainte en nom collectif et porte l'affaire devan

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant